Antenne téléphonique.

A Saint Pierre Quiberon le réseau téléphonique hertzien (mobile) n’est pas partout de très bonne qualité ce qui constitue une gêne pour de nombreuses personnes.

Comment remédier à cette situation ?

– par la concertation en recherchant, avec les personnes concernées, la solution la moins pénalisante, 

– en misant sur l’évolution des technologies, et notamment le déploiement de la 5G (qui ne nécessiterait pas de grandes antennes). Cette solution semble relativement proche,

– en installant une grande antenne relais (25m ou plus), solution la plus simple mais pas anodine car pouvant générer des nuisances

Pour le centre ville c’est la solution grande antenne de 25m qui a été retenue. Après un échec sur la parcelle de la Patelle, la société Techinvest a déposé un permis de construire sur le parking de l’église. Cette société a pour activité le développement de la télécommunication sans fil. Elle recherche donc des emplacements susceptibles d’accueillir une antenne relais pour ensuite louer cette antenne aux différents opérateurs téléphoniques. On comprend que son souci premier ne soit pas l’environnement dans toutes ses composantes.

Dans ces circonstances, ce doit être à la Mairie de prendre en charge cet aspect humain et environnemental plutôt que de laisser la bride sur le cou à la société Techinvest. Dans les faits, le conseil municipal n’a pas été saisi de la convention signée avec Techinvest (ce qui techniquement est acceptable mais pas source de transparence) et n’a pas été informé de la signature de cette convention ce qui est illégal. Or cette convention n’est guère favorable à la commune, (durée de 12 ans renouvelable pour une redevance de750 € annuel) et peu contraignante pour Techinvest qui pourra faire évoluerlibrement les installations.

A noter que l’ABF (Architecte des Bâtiments de France) a émis un avis défavorable non contraignant au permis de construire cette antenne : «  Projet trop émergent … et aspect faux arbre incongru par son aspect décoratif incohérent avec le boisement à proximité. »

Le tribunal doit de nouveau se prononcer dans les prochains jours

François Dubois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *