Tous les articles par Dubois, Cottin, Pruvost, Loezic

Retro pédalage en marche !

Réalisant que ses paroles incontrôlées sur les ondes de 2 radios nationales l’ont décrédibilisée, L. Le Duvéhat s’est épanchée ensuite dans la presse locale pour tenter de recoller les morceaux…. mais le résultat est encore une fois que tout est de la faute des autres et jamais de la sienne !

Mais comment publiquement peut-on avoir si peu de retenue et autant d’incohérence ? Continuer la lecture de Retro pédalage en marche ! 

Conseil municipal du 29 novembre 2018

Devant le refus du Maire de répondre en début de conseil à 2 questions, la minorité a quitté la séance du 30 octobre 2018 (cf compte rendu précédent). A la lecture du compte rendu officiel du conseil du 29 novembre, nous constatons que notre demande était justifiée puisque ces  2 questions et bien sûr leurs réponses ont disparu du compte rendu. Après la censure qu’elle exerce dans le journal municipal, une fois de plus le Maire fait un abus de pouvoir en ne respectant pas les droits de son opposition. Continuer la lecture de Conseil municipal du 29 novembre 2018 

Conseil municipal du 27 août.

Déliquescence

Au fil de ce conseil, anodin à première vue, nous avons appris le départ d’un troisième collaborateur au sein du personnel municipal. Après le DGS (Directeur Général des Services), la secrétaire en charge essentiellement des affaires financières, c’est le DST (Directeur des Services Techniques) qui a demandé et obtenu une mutation. Lire la suite…

Conseil municipal du 13 avril, la suite…

 

Le compte rendu du conseil précédent n’a pas été approuvé par la minorité qui a voulu alerter sur le manque de fiabilité des comptes rendus en général.
Si le compte rendu des délibérations pose en général peu de problèmes, les commentaires qui les accompagnent ne sont pas fidèles au contenu des séances. Les paroles de la majorité sont revisitées pour les améliorer, les peaufiner et parfois même les compléter. Le lecteur est ainsi abusé. Les propos de la minorité n’ont bien sûr pas droit au même traitement de faveur. Nous réclamons donc que le compte rendu soit plus fidèle à la réalité des débats, et que ce propos figure dans le prochain compte rendu. Lire la suite…

Conseil municipal du 28 février 2018

Le Maire mis en minorité.
C’est à propos du bordereau  concernant les dates d’ouverture des campings que le Maire n’a pas été suivi par la quasi-totalité du Conseil, 17 sur 19 ont voté le maintien des dates d’ouverture initialement prévues, alors que le Maire et un adjoint se sont abstenus. La préfecture demande de raccourcir la période d’ouverture du camping pour cause de risque de submersion marine. Ce dossier reste soumis à la volonté du Préfet… ou du tribunal administratif s’il est saisi. Lire la suite…

Conseil municipal du 18 décembre 2017

Ambiance houleuse dès l’approbation du compte rendu de la dernière séance de conseil, il en sera de même à la fin.

M. Loezic voulait une mise au point sur des propos proférés à son encontre au cours du dernier conseil. (lire le texte de son intervention ci-dessous). Cette intervention de M. Loezic est justifiée par les insultes proférées à son encontre par Mme Duperret. Lire la suite…

NON !

Le maire se dit fidèle à ses engagements (cf Ouest France du 21 juin), l’opposition municipale voit surtout dans cette déclaration une communication volontariste faisant preuve d’un optimisme béat et écornant sans vergogne la réalité.

Non Madame le Maire, il n’y avait pas de déficit de 250 000 € à combler au début du mandat mais un excédent reporté au budget 2014 de 867 056 € (cf : les documents budgétaires de la commune, approuvés par le Préfet). Le Trésorier de la commune vous a pourtant expliqué le fonctionnement de la comptabilité publique lors du conseil municipal du 31 mars 2017.

  • Non, la promesse de ne pas augmenter les impôts n’a pas été tenue.
  • Non, l’investissement n’est pas une priorité pour votre équipe, les dépenses nouvelles d’investissement 2017 sont les plus faibles depuis plusieurs mandats.
  • Non, les dépenses de fonctionnement ne sont pas en diminution contrairement aux promesses.
  • Non, le marché de voirie annuel n’est pas de 200 000 € mais seulement 150 000.

Communiquer est utile mais la sincérité de la communication est indispensable pour garder crédit et confiance auprès des administrés.

François Dubois, Georges Pruvost, Sylvie Cottin, Bernard Loezic