Tous les articles par Notre Projet, C'est Vous !

Véronique Hardouin

55 ans, hôtesse d’accueil Sofitel Thalassa Quiberon

Véronique Hardouin, 55 ans, mariée et belle-mère de cinq enfants, connait bien la presqu’île de Quiberon, et particulièrement la commune de Saint-Pierre Quiberon, pour y avoir passé ses vacances depuis son enfance et y vivre de façon permanente depuis 2009.

Elle occupe actuellement les fonctions d’hôtesse d’accueil au centre de thalassothérapie de Quiberon.

Précédemment, durant plus de dix ans, elle a assuré les fonctions d’assistante de direction commerciale au sein d’une grande entreprise française d’agro-alimentaire, puis au siège parisien d’une grande entreprise de cosmétique, en tant qu’attachée de direction puis coordinatrice du marketing international (développement et suivi des outils publi-promotionnels monde (PLV), mise en avant des lancements produits pour leur commercialisation locale à l’étranger, organisation des séminaires en France et à l’étranger).

Sensible à la qualité de son environnement communal (bien-vivre ensemble, beauté des lieux, variété et efficience des moyens disponibles …), son expérience professionnelle l’oriente naturellement vers l’écoute et l’échange avec l’autre et l’organisation harmonieuse du cadre de vie.

François Dubois

72 ans, enseignant retraité

François se définit comme « laïque sans être laïcard », il est  passionné par la politique communale quand elle consiste à déployer les moyens communaux au service de tous les habitants. Enseignant au collège de Quiberon pendant 30 ans, il a travaillé pendant 4 mandats au conseil municipal de la commune de Saint Pierre Quiberon où il réside depuis près de 40 ans

Guillaume De Tilly

48 ans notaire

Notaire à Carnac depuis 2004, Guillaume est marié, père de 5 enfants (de 19 ans à 7 ans) et possède une maison dans le village de Kervihan où il peut mettre en œuvre son attachement à l’agriculture et notamment la permaculture (potager / serre / jus de pommes artisanal) ; il est aussi  apiculteur amateur sur la côte sauvage et son miel a la réputation d’avoir un goût de beurre salé !

Guillaume est attachée à la culture bretonne, il aime particulièrement la musique avec cornemuse bombarde,  il est membre de Ti ar Vro, une association de mise en valeur des arts et traditions populaires bretons dans le pays de Vannes et il apprend la langue bretonne.

Les sports nautiques l’intéressent également  (voile, canoë, char à voile) ainsi que le travail du bois (tournage – sculpture).

Il souhaite mettre ses compétences à disposition de la commune qu’il aime énormément, dans laquelle il s’enracine avec sa famille. Il apprécie le contact avec les personnes et souhaite aider à redynamiser le lien social (non virtuel) en favorisant les échanges et l’entraide entre les personnes et les villages. Il peut également apporter l’expertise juridique et humaine (médiation/conciliation) que son métier lui a permis d’acquérir au fil de sa carrière

Philippe Bonnin

61 ans, prothésiste dentaire

Philippe  a créé un atelier de prothèses implantaires à Nantes en 1990 puis a ouvert une antenne à Saint Pierre Quiberon ; l’évolution de la technologie lui a permis d’apporter la rigueur de l’industrie au service de l’artisanat dans son métier.

Il a ensuite créé avec son fils un centre de CFAO en 2010 et a dirigé une équipe solidaire de 5 personnes. Il a choisi de consacrer son temps libre pour encadrer 2 écoles à Nantes, pendant les temps périscolaires, en mettant en place des jardins pédagogiques, le but étant de développer la curiosité, la patience et le respect  par un apprentissage ludique mais essentiel à la construction du monde de demain ! Philippe a aussi rejoint une association de quartier pour créer une AMAP, un composteur collectif et un troc plantes. Il souhaite donc mettre tous ces acquis au service de la commune. Il a également  envie de développer le patrimoine immatériel de la presqu’île en valorisant les savoir-faire du passé tels que la broderie,  la création de coiffes, la charpente marine, le ravaudage des filets, la taille de pierre, etc

Hélène Bonneville

69 ans, retraitée de la fonction publique

Saint-Pierroise d’origine, Hélène est allée à l’école publique des filles de Saint Pierre puis a suivi des études secondaires au lycée d’état de jeunes filles de Vannes comme interne.
Elle a  épousé un Seine et Marnais à la mairie de Saint-Pierre puis l’a suivi à Champagne sur
Seine où elle a élevé leurs 2 fils, a travaillé 20 ans dans une entreprise faisant partie d’un grand groupe, fait du syndicalisme dans cette usine ; elle a aussi été conseillère municipale dans cette commune pendant 16 ans.
Licenciée pour raison économique en 1992, elle a passé des concours pour retrouver un emploi et a terminé sa vie active comme adjoint administratif dans un lycée au Nord de Melun.
Revenue avec son mari (malheureusement décédé) dans la maison familiale de Saint- Pierre, elle a participé à la campagne des élections municipales de 2014 et s’est investie aux côtés des 4 élus de la minorité. Aujourd’hui elle concrétise cet investissement en prenant part entière dans la campagne 2020. Elle est  également secrétaire au sein de Loisirs et Culture.
A noter que sa propre mère a été aussi conseillère municipale à Saint-Pierre et, pendant 22 ans, responsable bénévole du bureau d’aide sociale (aujourd’hui CCAS). Hélène est la mémoire de notre groupe et notre vigie, attentive au respect de l’histoire de Saint Pierre et des Saint Pierrois

Béatrice Barbe

56 ans, personnel navigant commercial

D’abord fonctionnaire dans les finances publiques pendant 10 ans, Béatrice a décidé de changer radicalement de voie professionnelle en rejoignant une compagnie aérienne française  en tant que Personnel Navigant Commercial,  pendant 24 ans. 

Implantée avec bonheur à Portivy depuis 2003, son amour pour la Presqu´ile  l’a amenée à souhaiter s’impliquer davantage dans sa commune ; protection durable, développement économique et touristique raisonnés, art et culture, démocratie participative sont ses chevaux de bataille.

Au travers de diverses associations (Loisirs et Culture, Vent  d’Images) et d’une formation en cours d’Assistante de Vie Scolaire, Béatrice montre son ouverture aux autres et sa passion pour les relations humaines.

Capucine Anquez

Capucine Anquez, 36 ans, auto entrepreneur

Son parcours professionnel est jalonné de projets artistiques, associatifs et sociaux avec, comme points communs, la communication ainsi que les relations humaines…Née à Brest, Capucine est très attachée à notre presqu’île depuis l’enfance. S’investir dans la vie locale et culturelle lui tient à cœur ainsi que défendre et protéger nos espaces naturels.

Sylvie Cottin

60 ans, chef d’une entreprise de communication

Sylvie

Une arrière-grand-mère bretonne et un rapprochement de cœur avec la presqu’île depuis 45 ans ont définitivement ancré Sylvie dans ce territoire unique. Elle habite Portivv avec son conjoint, sa mère a également une maison à côté de la sienne. Ses 2 fils ont passé toutes leurs vacances d’enfants et d’adolescents sur la presqu’île et son petit-fils adore la plage du Fozo.

Élue de la minorité en 2014, elle a alors délocalisé son entreprise au centre bourg de Saint Pierre pour se rendre plus disponible.  Elle a toujours dédié une partie de son temps au bénévolat (Mairie du 17e, France Alzheimer, Vent d’Images, Loisirs et Culture).

Au service de la commune, elle a activement participé aux commissions Culture/Associations et Scolaire/Animations/Jeunesse et Sport, elle faisait également partie du Comité du SIVU pour le Centre de Secours de Quiberon ; présente pendant 6 ans aux Conseils Municipaux en ayant préalablement travaillé tous les dossiers avec les élus de la minorité (François Dubois, Georges Pruvost et Bernard Loëzic), elle a défendu sans relâche le droit à l’information de tous les élus, la concertation avec les habitants et acteurs économiques, les projets préservant une qualité de vie chère aux Saint Pierrois.

Pour mettre en œuvre une politique différente, apaisée et réfléchie dans le temps, Sylvie s’est engagée avec une équipe solide et soudée pour mieux vivre à Saint Pierre.

CROSS = 196…

Il s’agit plus ici d’informer que de critiquer. Voici un simple rappel de connaissances. Dans les infos pratiques de la « gazette municipale » (la dernière, comme dans les précédentes), ainsi que sur le site internet de la commune, une erreur récurrente n’a jamais été corrigée.

Le 196 :

Quel que soit le motif, ce n’est pas la SNSM qui réceptionne un appel au 196. C’est bien le CROSS, Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage qui coordonne ces secours. En revanche, la SNSM peut être son bras armé, comme le SDIS, le SMUR, la gendarmerie maritime, voire des usagers croisant à proximité du navire en difficulté.

Continuer la lecture de CROSS = 196…

La loi Laure oubliée…

Une fois encore, la LOI n° 96-1236 du 30 décembre 1996 sur L’Air et l’Utilisation Rationnelle de l’Energie, dite loi Laure, a été bafouée à l’occasion de la rénovation de la rue de l’Atlantique. Aucune trace en effet d’aménagement cyclable.

Pourtant, cette loi stipule en son article 20 qu’à compter du 1er janvier 1998, Continuer la lecture de La loi Laure oubliée…