Camping de Kerhostin : le conseil municipal ridiculisé

enveloppe-courrier-mairie-campingLe 11 février 2016, le conseil municipal a une nouvelle fois été ridiculisé.

Le bordereau 2016-14 proposait de délibérer sur la transformation du camping municipal de Kerhostin en aire de services dédiée aux camping-cars.
La minorité a exprimé son rejet de cette proposition en parlant de l’ambiance de ce camping fréquenté par des habitués de longue date, de l’aspect peu esthétique d’un alignement de camping-cars, des doutes sur le rendement financier attendu…

La majorité a voté ce bordereau sans imaginer l’onde de choc en retour de cette décision.

Les habitués du camping se sont rapidement mobilisés ce qui a permis d’apprendre qu’un courrier en date du 2 février (9 jours avant le Conseil Municipal) leur annonçait la suppression du camping.
Courrier du 02 février

courrier-mairie-campeur-mini

A quoi sert une réunion de Conseil municipal, si les décisions sont déjà actées?

Les membres du Conseil sont pris pour des potiches et le public ainsi que les représentants de la presse pour des gogos.

Cette manière de faire est malheureusement coutumière de la gestion municipale. L’élaboration des dossiers est peu ou pas partagée.

Pour mémoire et sans être exhaustifs, on peut rappeler :

la délibération du 21 novembre 2014 autorisant l’embauche d’un personnel recruté le 1 novembre 2014

la délibération du 15 septembre 2015 demandant d’approuver les statuts modifiés d’Aqta alors que l’absence de réponse en temps utile (dans les 3 mois) rendait tacite cette approbation

la délibération 2015_66 du 15 septembre 2015 qui propose une contribution dont l’accord est entériné depuis le 22 juin 2015

la délibération en date du 4 novembre 2015 qui demande de confirmer que les objectifs du PLH (plan local de l’habitat) correspondent aux objectifs de développement de la commune (PADD). PADD inconnu à cette date du 4 novembre puisqu’il a été présenté au débat en février 2016.

Ces exemples ont été relevés et dénoncés par les élus de la minorité :
 Le fait accompli, article du 05/10/2015

2 ans d’apprentissage pour maitriser la gestion d’une commune c’est long, très long, trop long…mais peu surprenant pour des élus qui pour la plupart ne connaissent pas la commune, ses habitants, son fonctionnement.

François DUBOIS

 

 

 

21 réflexions au sujet de « Camping de Kerhostin : le conseil municipal ridiculisé »

  1. bonjour penthievre n est jamais complet ! et pourquoi ne pas mettre les campings cars a penthievre au lieux de déplacé les campeurs!

  2. Pour compléter vos informations . Récapitulons :
    -Une parcelle du camping de 700 m2 de surface cédé à 40 € /m2
    -Information de Mr Jofes qui indique que le service des domaines l’aurait estimé à 1€ le m2 ?? (a vérifier ).
    -Et cerise sur le gateau :
    Dans le prolongement et mitoyen au terrain de camping  » Une maison vue sur Mer à Vendre sur un terrain de 950 m2 au prix de 700 150 €  » …
    (visible sur le site de l’agence immobilière « Face à la Mer » sous Réf. leb 2014 ).
    -En conclusion La Mairie prend l’option de brader cette bande de terrain ,qui du reste est paralléle au chemin d’accès privé de certains propriétaires…
    Dont un a décidé de vendre son bien et l’autre d’effectuer des constructions pour locations saisonnières…
    Business Oblige !!!

    1. De l’humour il en faut Monsieur Pruvost ! Voir une parcelle de 700 M² cédé à 40 €uros du M² on se dit que c’est une farce !
      Lire l’article de Monsieur JOFES , qui se félicité de ce prix am M² sous prétexte que le domaine l’a estimé à 1 €uro ….. Je crois que l’humour à ses limites !
      La Parcelle de 700 M² à été vendu moins cher que ce qu’elle rapportait aux caisses de la trésorerie de la Municipalité Par AN !
      Nous aurons peu être le plaisir de parler de tout cela ensemble , Le 19 Mars.
      Cordialement.

  3. Pour corroborer l’ensemble des témoignages sur les différents sites, et particulièrement les commentaires de Mr F. Dubois et Mme G Dubois.
    Il me semble nécessaire de rappeler au Conseil Municipal , l’ensemble des arguments contre le projet de fermeture du camping municipal de Kerhostin.
    -Aspect environnemental : nuisance visuel du fait de l’alignement de camping cars en bordure de littoral.
    -Aspect social: décision au détriment du tourisme social , en effet les campeurs n’ont pas les moyens d’acquérir un camping car.
    -Aspect économique : les usagers des caravanes consomment davantage auprès des commerces locaux que les camping cars.
    En effet de nombreuses études démontrent que les usagers des camping cars ne consomment pas auprès des commerçants locaux.
    -Aspect réglementaire: la vente du terrain concerné a-t-elle bien fait l’objet d’une estimation auprès du Service des Domaines ? Quel est le montant de cette estimation ? supérieur ou inférieur au prix de vente ?
    – Existence d’aires d’accueil des camping cars sur la presqu’ile déjà en place qui n’affichent jamais complet.
    Dans l’attente d’un entretien constructif…
    Bien cordialement.

  4. Ma réponse à Monsieur JOFES chargé du dossier à la municipalité de Saint Pierre Quiberon… suite a l’article de presse sur Ouest France.
    Avec mon plus grand respect Monsieur JOFES, votre argumentaire ne tiens pas la route et il faudra en trouver un qui soit un peu plus élaboré pour vous confronter à nos propositions !
    1) La transformation de notre camping en Aire d’accueil pour camping car ne résoudra absolument pas votre problème de camping sauvage. Vos propos démontrent au contraire la volonté des campings cariste de profiter de leur autonomie .. et de ne pas vouloir être Parker comme vous aller leur proposer! Sans quoi ils seraient plus nombreux à venir dans ce camping qui les accueillait déjà ! Encore faut il donner un peu de visibilité quant à l’existence de ce dernier.
    2) La 20 ene de famille , sauf erreur de calcul de ma part , je vous invite à recompter le nombre de courrier que vous avez fait envoyer … le nombre de famille concerné est bien supérieur ou alors vos fiches ne sont pas actualisés.
    3) Vouloir mettre dos à dos les campeurs et les résidents sur l’argumentaire des impôts … merci de me tendre la perche ! Les 75 000 €uros HORS TAXES prévisionnels pour la réalisations des travaux de transformations (de bitumage) … ce sont bien vos électeurs qui vont les financer !? ou est ce la parcelle de 700 m2 du terrain vendu à 40€ le m2 … qui va faire la balance ? Donc si on considère les 75 000 € que vous souhaitez gaspiller + le manque à gagner d’un projet largement sur- évalué en terme de rentabilité qui au final se soldera par une perte Economique sèche … Qui va payer l’ardoise(bretonne) ??? le contribuable je pense ! Le camping de Penthièvre que vous nous proposez avec une si grande générosité est bien assez grand pour y installer une zone spéciale accueil de camping car pour un coût dérisoire et sans la perte de ressource du camping de Kerhostin ! tout le monde y gagne , vous , Nous , les commerçants et les restaurateurs ! Faut quand même pas sortir de Saint CYR pour comprendre cela !

  5. S’il peut arriver de façon tout à fait exceptionnelle que le maire propose au vote du conseil municipal une régularisation sur une décision qu’il a fallu prendre avant la tenue dudit conseil, il devient inquiétant que cette « pratique » se renouvelle de façon trop « habituelle » par l’équipe majoritaire de notre commune.
    Merci à François Dubois de nous informer et de dénoncer cette gestion municipale.
    La décision concernant le camping de Kerhostin en est un exemple type et pose quand même question…. où est passée la démocratie sur la commune de Saint Pierre Quiberon ?
    A propos du camping de Kerhostin et du choix d’y aménager une aire d’accueil des campings caristes , j’ai lu dans la presse locale certains « commentaires » de Monsieur le premier adjoint sur la gestion de cet accueil par la précédente équipe municipale…
    Quelques points me semblent utiles à préciser pour que Monsieur le premier adjoint soit mieux « informé », car il est toujours facile d’émettre des critiques à l’emporte pièce sans connaître l’historique d’un dossier.
    1/ Les camping caristes étaient autorisés à stationner sur le parking le long de la ZA de Kergroix, avec l’accord du Conservatoire du littoral et des responsables du Grand Site Gâvres Quiberon, afin d’éviter les stationnements sauvages le long de la côte.
    A charge pour la commune de gérer les déchets ménagers et de régler les factures d’eau. Cette décision nous avait semblé raisonnable au regard des centaines de milliers d’euros engagés par le Grand Site pour la restauration de la côte sauvage. Car jamais la commune n’aurait été en mesure de « réparer » les dégradations causées par les stationnements intempestifs et la fréquentation non maîtrisée de la côte sauvage et d’engager de telles sommes.
    Maintenant, pour des raisons d’ économies dérisoires à côté de centaines de milliers d’euros…..espérons que la dune restera protégée….ce qui n’était pas le cas lors de la dernière tempête et j’ai pu de visu constater le stationnement complètement anarchique de dizaines de voitures et quelques camping-cars tout le long de la route de la côte sauvage, sans aucun respect de la dune.
    Et je doute que tous ces visiteurs de quelques heures aient vraiment participé à l’essor économique de la commune… !!!
    2/ L’aire de camping-cars de la salle omnisports est effectivement seulement un site de passage accessible à l’année, avec les services appropriés, mais a au moins le mérite d’exister.
    3/ A proximité de l’isthme de Penthièvre, nous avions autorisé le stationnement des camping-caristes, là encore pour éviter des stationnements trop nombreux dans les rues adjacentes et dans nos projets, il était envisagé l’aménagement d’une aire d’accueil…..sur le camping de Penthièvre dont la capacité le permet aisément et sans « défigurer » le site. Ce qui nous aurait amenés à supprimer l’aire de stationnements à l’isthme. Mais peut-être n’avons-nous pas assez communiqué sur ce projet ?
    4/ Quant au camping de Kerhostin il devait rester préservé dans sa configuration actuelle, avec une zone de repli pour des campeurs actuellement propriétaires d’une petite parcelle de terrain qu’à plus ou moins long terme, ils auront l’obligation de quitter. Et il était bien prévu que les habitués du camping gardaient la possibilité de revenir y passer leurs vacances. C’était dans le projet de notre PLU…
    L’argument de Monsieur le premier adjoint pour l’aménagement d’une aire de camping-cars à Kerhostin est l’économie de la commune. Bien… mais les campeurs y participaient certainement tout autant…..Ah oui !!! seulement de quatre à six mois, selon les périodes d’ouverture des campings !
    Il est vrai qu’une aire d’accueil ouverte 12 mois sur 12, avec le climat de la presqu’île, que nous aimons, mais qui n’est pas celui de la Guadeloupe, va certainement attirer en plein mois de Janvier des dizaines de camping caristes qui vont se faire un plaisir d’investir la commune… !!! Certes il y aura quelques passages…..mais de là à escompter dynamiser l’économie locale en plein hiver….. j’aimerais y croire !!!
    Nous avions réussi après 10 ans de procédures, à sauver le bois Maufra et préserver ainsi un site remarquable avec un camping qui retrouvait son aspect naturel 8 mois sur 12, pour bientôt nous retrouver en haute saison avec des rangées de camping-cars qui sauront assurément « décorer » l’entrée du village de Kerhostin, même si en hiver les rangées seront probablement « en rangs clairsemés » !!!
    Merci à Madame le Maire et les élus majoritaires….!!!
    …..Et je ne ferai pas de commentaire sur le fait de brader le bien privé communal pour l’aménagement de cette aire d’accueil !!!
    Geneviève MARCHAND, maire honoraire de Saint Pierre Quiberon

    1. Merci pour votre commentaire et espérons votre présence lors du rassemblement le 19 et 20 mars à fin de nous soutenir
      Merci à l’avance

  6. Peu au fait de la « chose » publique, je pose naïvement la question.
    La décision de mutation prise en conseil municipal est-elle valable compte tenu de son annonce effective neuf jours plus tôt ?
    Si je transpose dans le privé, un conseil d’administration ou de surveillance ne s’aventurerai pas à une telle manoeuvre dans la mesure où un décision prise ainsi serait nulle.
    Quant au projet lui-même, au delà de sa dimension « affective »…
    Quid des synergies « AQTA » que l’on nous présente comme l’alfa et l’oméga de la bonne gestion publique. L’aire de Kerné ne pourrait-elle pas suffire ? Compte tenu de l’impression d’occupation qu’il s’en dégage quand on passe devant j’ai le sentiment que oui… On efface tout et allez zou 75 000 € d’économies, un peu plus de 60 000 € de recettes préservées et l’on passe à autre chose…

    1. A mon avis : le courrier qui anticipait la décision du CM est contestable, mais la délibération reste valable puisqu’elle ne s’appuyait pas sur ce courrier.
      Heureusement, il y a très peu de municipalité qui « manœuvre ainsi » et s’affranchit des règles démocratiques de fonctionnement. Saint Pierre depuis le début de ce mandat fait exception à cette règle et les exemples ne manquent pas.
      La désinvolture affichée par l’équipe dirigeante par rapport à l’usage, la règle, la loi, peut conduire à des retombées judiciairement condamnables et pécuniairement couteuses pour les contribuables de Saint Pierre.
      J’interviens régulièrement au conseil municipal pour alerter sur ces désordres sans être écouté par une majorité imbue des pouvoirs que les électeurs lui ont confiés.
      François Dubois

  7. Voilà un projet bien ambitieux et bien prétentieux : parier sur les campings caristes plutôt que sur les clients « sûrs » que sont les habitués de kerhostin ! Mme Le Maire, vos études de marché et vos savants calculs ont-ils tenu compte que les campeurs qui viennent à Kerhostin depuis souvent plusieurs décennies s’y installent pour plusieurs semaines et parfois plusieurs mois pour nos amis retraités? Nous ne décampons pas aux 1ères gouttes de pluies ou aux 1ers nuages contrairement aux camping caristes… Réfléchissez Mme Le Maire avant miser sur d’éventuels bénéfices supérieurs qu’engendreront ce projet….

    1. je suis entièrement d accord avec vous .
      c est se tirer une balle dans le pied que de supprimer le camping de Kerhostin.
      Pour quel profit ? Je me le demande …….
      De plus , la municipalité ment, il y a un emplacement pour les camping caristes . Celui ci se trouve a cote de la salle de sport et sur le parking de kergroix (devant Ocean Gate il y a des toilettes) …..Mais Mad le maire et son équipe ne connaissent peut être pas les structures et agencements des parkings .(voir ouest France du 24/02/2016).
      A qui va donc profiter tout ca ? Pas a nous , ni a nos campeurs, amis, …….enfants et surtout pas aux saisonniers qui n auront plus de travail
      Saint Pierre doit vivre et non être vendu mais c ‘est peut être le but recherche!!!!!

  8. Notre pétition dépasse déjà les 1000 signatures et nous sommes loin de sa date de clôture (18-03). Voici le lien si vous voulez la signer : https://secure.avaaz.org/fr/petition/Madame_Laurence_Le_Duhevat_Maire_de_SaintPierre_Quiberon_Sauver_le_camping_familial_de_Kerhostin/?pv=3&fb_action_ids=561421877350307&fb_action_types=avaaz-org%3Asign

    Nous organiserons un petit cortège, les campeurs (nous venons de loin !), les membres de « Vivre à Kerhostin » et tous les habitants de Saint-Pierre qui le souhaitent. Je vous communiquerai les modalités pratiques dès que possible.

    Soutenez les campeurs en colère ! Merci.

  9. J e propose qu’à chaque fois qu’une proposition est soumise au vote un des membres du Conseil pose la question simple: « A quelle date cette décisison a-t-elle déjà été prise? »

  10. Un si joli coin de paradis dont l’avenir est incertain à cause d’une seule et même chose.. l’argent !
    Quel dommage
    C’est pourquoi nous défendrons notre cause jusqu’au bout, la non fermeture du camping municipal de kerhostin.
    Au moins une belle chose à retenir de cela , la capacité à l’être humain dêtre soudé dans la défense de choses qui lui sont chères..
    Évitons à la presqu’île de sombrer dans une chute économique en supprimant ce qui la fait vivre principalement , le tourisme ; mais pas n’importe lequel, celui des habitués qui viennent et reviennent chaque année au même endroit en faisant vivre le commerce local.

  11. De Philippe RAMAGE.
    Bonsoir Mr Dubois c’est exactement la réaction que j’ai eu à réception du courrier, de plus je suis passé sur le terrain il y a 2mois et ai constaté que la palissade grillage était déplacé à l’aplomb du chemin d’accès !!! Donc déduction « vente accordée »…
    Au regard du projet évoqué lors du conseil il est indiqué qu’une parcelle de 700 m2 sera vendu au prix de 40€ le M2 !!! C’est vraiment une très très belle négociation pour l’acquéreur…
    De plus au regard des prévisions d’investissement évoqués, l’ensemble des campeurs pourras en témoigner lors de la remise de la pétition : le nombre de Camping Car de passage sur le terrain est tout au plus de 60 maximum sur 2mois pour une période de stationnement de 2 jours Maxi…
    L’ensemble des campeurs habitués de longue date restent à la disposition de l’ensemble du conseil pour un entretien constructif…
    Bien Cordialement.

    1. sur le ouest France du 24/ 2016, on nous dit que les St Pierrois auront une augmentation des impots si on accepte pas le projet des campings cars ,mais pour qui nous prend t-on,des menaces ,mais déjà fait l’augmentation des impots allons
      ce n’est pas sérieux de prendres les citoyens pour des imbéciles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *