Archives de catégorie : Les sujets qui fâchent

La tribune est ouverte…

Légitimité

Seul l’état d’urgence sanitaire (qui découle de la pandémie) donne encore une existence et une légitimité aux élus municipaux de mars 2014. Statut peu enviable qui devrait inciter à beaucoup de modestie.
Cependant cette légitimité permet d’expédier les affaires courantes et de donner une continuité aux services communaux. L’immobilisme ne doit pas être pas la règle mais le respect de la démocratie impose de laisser la future équipe municipale décider d’engager, ou pas, la collectivité dans des projets au long cours. Lire la suite…

Antenne au centre ville

La société Techinvest a fait intervenir son prestataire pour débuter les travaux d’implantation d’une antenne téléphonique proche de l’église. Le confinement,  le recours administratif en cours, l’opposition d’une partie de la population et des riverains, n’ont pas freiné l’utilisation du permis de construire délivré il ya quelques mois. Ce pylône, d’une hauteur de 25m, faussement déguisé en arbre, dépasserait le clocher de l’église. Le Maire, sollicité à nouveau, dit ne pas pouvoir arrêter la première phase de travaux mais s’engage à ce que l’antenne ne soit pas dressée avant le début du prochain mandat. De plus elle promet une modification du projet pour le ramener à 20m.

Cette modification devra passer par un permis de construire rectificatif, que le Maire actuel devra signer ou pas…

En cette période d’incertitude sur la gestion future de la commune, il serait plus démocratique que ce soit le futur Maire qui en prenne la responsabilité.

François DUBOIS

Parlons vrai ou … le vrai du faux

Conseiller municipal de la minorité depuis 6 ans, j’ai dû, avec mes 3 collègues, batailler contre une gestion erratique où l’approximation et la désinvolture étaient souvent de mise. Le respect des règles et des procédures n’a pas été le point fort de cette mandature et le conseil municipal a eu du mal à faire respecter son droit à être informé avant de délibérer. Le feuilleton du Celtic, arbitré par le Préfet, ou celui de la rue Marthe Delpirou étant deux exemples criants de cette gestion chaotique.

Continuer la lecture de Parlons vrai ou … le vrai du faux

Antenne téléphonique.

A Saint Pierre Quiberon le réseau téléphonique hertzien (mobile) n’est pas partout de très bonne qualité ce qui constitue une gêne pour de nombreuses personnes.

Comment remédier à cette situation ?

– par la concertation en recherchant, avec les personnes concernées, la solution la moins pénalisante, 

– en misant sur l’évolution des technologies, et notamment le déploiement de la 5G (qui ne nécessiterait pas de grandes antennes). Cette solution semble relativement proche, Lire la suite…

Marthe Delpirou : faut-il mettre de l’huile sur le feu ? (2)

Maintenant que l’effervescence de l’été  se termine quelle suite à ces travaux ?
Le Maire a, depuis le 30 août, convoqué une commission des travaux pour le 9 septembre à 14 h. L’ordre du jour comprend la rue Delpirou. Cette commission qui n’est que consultative devra prendre en compte tous les paramètres de ce dossier, sans exclusive, mais aussi en évitant de prendre forcément le parti de celui qui crie le plus fort ou qui parle en dernier, comme cela a été le cas avant l’été.

Lire la suite…

Marthe Delpirou : faut-il mettre de l’huile sur le feu ? (1)

La résistance aux changements est une force d’inertie inévitable à laquelle tous les décideurs sont ou seront un jour confrontés. Avant de proposer un changement, il est indispensable de bien hiérarchiser les différentes problématiques : du futile à l’essentiel, de l’autorisé à l’obligatoire, de l’intérêt  particulier à l’intérêt général.  

Lire la suite…

La montagne a accouché d’une souris

1 435 courriers envoyés dont 200 revenus en mairie
1 200 € dépensés sans aucune concertation avec les élus
479 votes exprimés

Quelques inconséquences :
9 bulletins n’ont pu être validés car les numéros étaient illisibles  mais les votes par Internet ont été pris en compte…Les votants par Internet ont-ils inscrit leurs numéros figurant sur les lettres reçues ? Comment dans ce cas garantir l’anonymat s’il y a une vérification sur les listes électorales ? Lire la suite…

Démocratie participative ?

L’initiative malheureuse et maladroite du Maire de Saint Pierre à propos du rapprochement des communes de  Saint Pierre et Quiberon ne mérite rien de plus qu’un rejet massif et un refus de participer à ce simulacre de démocratie. Cependant, la question est réelle et se posera à l’occasion des prochaines élections municipales. Les futurs candidats ont 1 an devant eux pour informer les électeurs des conséquences positives ou non de cette possibilité de création d’une commune nouvelle. Lire la suite…

Fusion par non consentement mutuel

Après des propos catastrophiques, sur les antennes nationales, concernant les résidents secondaires et sa propre équipe d’élus majoritaires, nous pensions que notre maire avait compris qu’il fallait qu’elle retrouve un peu de hauteur, de réflexion et de sérénité… et surtout qu’elle cesse de sur-réagir sans aucune retenue et fort mal conseillée par son entourage…

Lire la suite…

La loi Laure oubliée…

Une fois encore, la LOI n° 96-1236 du 30 décembre 1996 sur L’Air et l’Utilisation Rationnelle de l’Energie, dite loi Laure, a été bafouée à l’occasion de la rénovation de la rue de l’Atlantique. Aucune trace en effet d’aménagement cyclable.

Pourtant, cette loi stipule en son article 20 qu’à compter du 1er janvier 1998, Continuer la lecture de La loi Laure oubliée…

Une histoire de crottes…

Hier, mercredi 6 décembre, je décide vers 16h d’aller marcher sur le chemin des douaniers avant que le soleil ne disparaisse. Malheureusement, cette agréable promenade face à notre belle Baie de Quiberon s’est rapidement transformée en parcours d’obstacles à travers les excréments de canidés ! Des excréments de toute taille, de toute consistance, des secs, des mi- secs, des frais ….

Continuer la lecture de Une histoire de crottes…