Censure

Vous ne trouverez pas dans le bulletin municipal Numéro 18 « le mot de la minorité ». La raison évoquée est une absence de vérification dans les temps.

Vérifier, donc contrôler et si c’est gênant ne pas publier. Il s’agit donc bien de censure.

Le texte incriminé a été remis le 7 aout pour une publication le 15 septembre !!! Vous le trouverez ci-dessous.

La minorité signe collégialement ses articles, elle n’a pas vocation à être contrôlée, elle revendique la responsabilité de ses propos.

Alors, pourquoi cette dérive autoritaire de la part du Maire responsable de la publication du journal municipal ? Les difficultés s’amoncellent dans ce mandat chaotique qui verra prochainement (on l’espère) travailler un nouveau DGS ( Directeur Général des Services), le 4ème en 4 ans. En même temps que la majorité se divise, les employés municipaux demandent des mutations, les projets ne se réalisent pas, le PLU qui est attaqué risque d’être abrogé …

Obtenir l’adhésion du plus grand nombre sur des projets complexes plutôt que d’exercer son pouvoir de manière péremptoire : voilà un beau projet pour le Maire de Saint Pierre Quiberon et pas financièrement onéreux

F. Dubois



Le budget 2014 (8) prévoyait 21203 € pour terminer le PLU (enquête publique, etc...), l’ensemble des frais pour réaliser le PLU aurait été de : 1+2+3+8 = 80 574.72€.

Après les élections de 2014, la nouvelle équipe a relancé un nouveau PLU, dont l’ensemble des frais   est de : 4+5+6+7+9 = 86 348, 37 €
Le PLU actuel aura donc coûté : 1+2+3+4+5+6+7+9 = 145 720,09  €, soit un surcout de 65 145.37€.

Était-ce vraiment indispensable ?

A noter qu’aujourd’hui, une correction des différents documents est nécessaire pour rendre le PLU plus facilement applicable (moins juridiquement contestable). Une révision partielle devra avoir lieu en 2019 avec les frais qui l’accompagnent.

NB : Tous ces chiffres sont vérifiables sur les documents administratifs, accessibles au public.

F.Dubois, G.Pruvost, S.Cottin, B.Loezic.

3 réflexions au sujet de « Censure »

  1. Je suis content de constater que je ne suis pas le seul à n’avoir rien compris à la lecture du dernier édito de notre Maire.

  2. C Q F D …

    En cette matinée ensoleillée, plusieurs questions ou demandes (pas directement rattachées à votre billet) taraudent mon esprit.

    – Pourriez-vous « décoder » l’édito que notre maire signe dans le dernier numéro de l’opuscule municipal ? Après l’avoir relu deux fois, je n’y comprends toujours rien tant le style est torturé et enfantin.

    – Avez-vous le compte précis des réunions « séchées » par notre sémillant adjoint à l’urbanisme (conseil municipal, réunions de commissions, réunions publiques…) ? Etre invisible permet de ne pas rendre de compte…

    – Pour finir, je m’étonne du faible nombre de commentaires postés sur votre blog. Comment expliquez-vous ceci ?

    1. Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas seul.
      Depuis le début du mandat (4,5 ans), je ne progresse pas dans la compréhension des textes écrits du Maire. Le style est trop souvent bâclé, approximatif, faussement décontracté ou ingénu voire naïf et finalement incompréhensible. C’est tout du moins la manière dont je le perçois. J’ajouterai que l’oral est identique et qu’il est bien difficile de retenir l’idée directrice développée à la fin d’une prise de parole.
      Au-delà des absences des uns et des autres, dont je ne tiens pas la comptabilité, il est navrant que le Maire se réfugie derrière ces absences pour ne pas répondre aux questions simples qui sont posées et qui ne demandent pas une compétence technique élaborée. A croire que chacun a son domaine réservé et qu’il n’y a pas d’échanges entre les élus de la majorité. Ce n’est pas ma conception du rôle d’un Maire qui à mon sens doit être chef d’orchestre et non pas soliste en chef.
      Je n’ai pas de réponse précise à votre dernière question, seulement quelques hypothèses. Le style austère de beaucoup d’articles en fait partie. J’ajouterai que les statistiques hebdomadaires ou mensuelles des consultations du blog sont plutôt encourageantes, et que les adhésions à notre association sont (pour l’instant) stables depuis sa création et devraient augmenter à l’approche des prochaines municipales.
      En tout cas je vous remercie de vos commentaires sur ce blog et ainsi de contribuer au « Demain de Saint Pierre Quiberon »
      F. Dubois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *