Co-working, speed dating, meetings…Obélix cet été, « the place to be* »….

*le lieu où il faut être 

Bordereaux 2015-57 et 2015-55.
Il semblerait, a-t-on appris lors du dernier Conseil Municipal du 12 juin, que certains vacanciers recherchent des lieux pour travailler, imprimer, téléphoner, se connecter. Il semblerait également que ne pas trouver ces mêmes lieux les empêcherait de prolonger leur séjour à Saint Pierre.

J’ai quand même le sentiment que certaines possibilités leur sont déjà offertes : téléphoner et même recevoir des appels de partout (lu dans Les Nouvelles : à Saint Pierre dès fin juin/début juillet arrive la 3G niveau U900), imprimer chez des commerçants locaux qui proposent aussi un service de photocopies, se connecter en Wifi dans tous nos bars en prenant un café etc. voire, soyons fous, faire tout cela de l’endroit où ils séjournent (hôtels, locations, campings) !!!!

Alors quoi de plus ? Obélix, oui l’école Obélix va proposer cet été à ces vacanciers travailleurs de les héberger dans une salle de classe pour 8€ la ½ journée, pas belle la vie ?

Enfermés dans une salle de classe vue sur préau, assis sur des chaises d’école, penchés sur des tables aussi inconfortables que peu pratiques, ils pourront tous ensemble appeler Tokyo pour vérifier l’indice du Nikkei ou Chicago pour suivre en direct les cours du blé…

Il faudra forcément un responsable de planning car cette même salle Obélix sera aussi proposée à la location à la semaine (40 € pour le co-working, 15 € pour les autres demandes… ?) ou au mois (50 €).

A qui, pourquoi, comment ? On ne sait pas trop mais cela nécessitera peut-être « le recrutement d’un agent non titulaire de droit public (Bordereau 2015-62) correspondant aux accroissements temporaires d’activité »…

Soyons sérieux, les bureaux partagés sont à la mode certes mais à Saint Pierre, est-ce bien utile surtout dans une salle de classe ! Peut-être dans le local de la gare avec la permanence de l’Office de Tourisme mais surtout en ayant fait une petite étude préalable, parmi les passagers du Tire Bouchon, par exemple ?

Mais c’est pas fini !
Quid du relooking du site Web de la Mairie ? Un an de passé et toujours rien, en rade…faute de trouver un stagiaire sous contrat avec une école pour s’en occuper en juillet/août, c’est vrai quel étudiant aimerait venir au bord de la mer pour un petit stage rémunéré (Bordereau 2015-63) ? Pas trouvé nous dit-on.

C’est quand même bizarre : stagiaire pas trouvé, élus pas dispos pour s’en occuper, site Web pas amélioré alors qu’on avait cru comprendre que cette nouvelle équipe était au top niveau informatique puisqu’il avait semblé que voulant tout de suite pianoter sur les bilans financiers, ils n’avaient rien trouvé mais avaient-ils cherché…tout d’un coup le doute m’envahit….

Sylvie COTTIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *