Epidémie de verrues

cabane-port-orangeIl est des sujets qui font consensus et la pollution visuelle en est un. Une cabane pousse chaque été sur la seule plage surveillée de Saint Pierre Quiberon. Cette année, cette verrue a malheureusement encore poussé, mais son état a nettement empiré !
Stop !

L’occupation du domaine public (AOT) par un commerce doit répondre à des conditions fixées par l’autorité administrative qui est en charge de sa gestion, c’est à dire ici, la commune. Cette pauvre cabane répond-t-elle au cahier des charges ?

Pire, une épidémie s’est déclarée et c’est inquiétant.

Certains villages sont heureusement préservés pour l’instant, mais le Fozo est douloureusement touché. Super pour la vue et pour l’odeur ! se sont plaints des habitants de Portivy. D’autres ajoutent qu’ils n’aiment pas ces nouveaux WaWa !

Difficile ici de retranscrire les odeurs, mais les photos  parlent d’elles-mêmes.

waa waa2 waa3

Bénignes mais souvent contagieuses, les verrues doivent être traitées sans tarder ; plus c’est tôt, mieux ça marche ! Il est largement temps que ces constructions provisoires cessent de gâcher l’environnement littoral.

1 réflexion sur « Epidémie de verrues »

  1. Robinson Crusoé aurait il débarqué au port d’Orange? Vu l’état de la cabane on peut se poser la question!
    En connaissant les désagréments, il a installé ses toilettes à l’opposé de la commune, si elles avaient été dans le même état, la pollution aurait été pour toute la côte sauvage.
    La municipalité devra revoir sa copie pour l’année prochaine, on ne peut tolérer plus longtemps un tel laisser aller. Je doute que ce genre d’édifices attirent les touristes pour les années à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *