Exercice sur le Mensonge

Selon Wikipédia, la morale recense différents types de mensonges

  • l’officieux, qui serait dit pour rendre service à autrui ou à soi-même, ne pas faire de peine
  • le joyeux, qui serait utilisé pour plaisanter ou se moquer, pour faire rire, pour distraire
  • le pernicieux, qui a non seulement l’effet, mais le but de nuire à autrui pour faire mal…

il existerait également plusieurs types de « menteurs (euses) » :

  • le manipulateur (celui ou celle qui utilise le mensonge pour parvenir à ses fins)
  • l’acteur (qui ment pour jouer un rôle, pour masquer des émotions)
  • le sociable (qui ment pour attirer l’attention, pour se rendre intéressant)
  • l’adaptateur (qui ment pour s’adapter aux autres, pour lutter contre son anxiété)
  • le mythomane (qui invente des vies, des situations, des relations).

L’exercice proposé consiste à classer, après lecture du dernier numéro du journal municipal et/ou du dernier compte rendu du conseil municipal, les différents  mensonges énoncés et à qualifier chacun des menteurs (euses). Vos réponses permettront de décerner une citation au meilleur menteur.

Attention cet exercice peut être un peu long et fastidieux tellement les mensonges sont nombreux.

Pour ma part j’ai relevé une sous catégorie du mensonge pernicieux c’est le mensonge par suggestion. Je cite (page 9 colonne centrale) : « les administrés peuvent relire s’ils les ont gardés, les numéros de « DIALOGUE », ils se rendront vite compte de l’importance donnée aux articles de la minorité de l’époque, c’est à dire… rien (vos numéros de Dialogue sont vos témoins, mais certains vous diront que la minorité de l’époque ne rédigeait aucun article….. ben voyons.) »Tout est vrai dans ces quelques lignes, seul le « …ben voyons » est mensonger.C’est indécent et malhonnête d’utiliser les colonnes du journal municipal payé par les impôts des contribuables pour suggérer un tel mensonge.
Quel talent pour ce lauréat du concours des « Nouvelles », « petit mécano » d’occasion mais surtout Pinocchio sans son cricket dont le nez ne cesse de s’allonger.

François DUBOIS

 

Une réflexion au sujet de « Exercice sur le Mensonge »

  1. Effectivement… « Ben voyons » !

    Il y a quelques années, j’ai apostrophé cet élu qui siégeait alors dans l’opposition (avec trois autres personnes) sur ce sujet : « Pourquoi la minorité ne rédige aucun article dans Dialogue » lui avais-je demandé.
    Il me fit une réponse en deux temps : « Personne ne lit Dialogue donc ça ne sert à rien et de toute façon aucun conseillers d’opposition ne veut s’y coller ! »

    Mauvaise foi ? Alzheimer précoce ? Allez savoir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *