Folie spéculative 

Nous aurons l’occasion de revenir sur la folie spéculative qui s’est emparée de Saint Pierre depuis que Monsieur Yves Loget, adjoint à l’urbanisme, est aux manettes (Lotissement hideux de Kergroix, lotissement à venir de Kerbourgnec, explosion du centre-ville avec au moins 50 logements à venir dans un premier temps,

explosion de mobile-homes au Rohu). Les complices de Monsieur Yves Loget : le service instructeur d’AQTA.
Nous reviendrons sur chacun de ces projets mais je voudrais m’arrêter sur le lotissement de kerbourgnec qui avance visage masqué.

Ce projet est situé à moins de 500 mètres du Cromlech et se trouve dans le périmètre de protection des monuments historiques (PPM). Pire, ce projet est dans le champ de visibilité direct du Cromlech.

Rappel :

lorsqu’un immeuble est situé dans un champ de visibilité d’un édifice classé monument historique ou inscrit, il ne peut faire l’objet d’aucune construction nouvelle… sans une autorisation préalable. Lorsqu’un immeuble entre dans le champ de visibilité, le permis de construire n’est délivré qu’avec l’accord de l’Architecte des Bâtiments de France.

Un tel projet pourrait mettre en danger le dossier de classement mondial UNESCO porté par Monsieur Goulard et le paléontologue Serge Cassens.

Nous alerterons donc l’Architecte des Bâtiments de France et l’Association des Mégalithes de Carnac, ainsi que les Maires des Communes faisant partie du projet UNESCO.

Ce projet doit être rejeté !

​Jean Yves MORIZON

2 réflexions au sujet de « Folie spéculative  »

  1. Et si, avant de se lancer dans une entreprise aussi considérable voire pharaonique, on finissait ce qui a été entrepris, par exemple la mise en état simplement correct de la Rue de la Baie?

  2. Construire des logements dans une petite commune qui a en moyenne 1 naissance pour 5 (voire plus) décès est toujours positif surtout si une partie est constituée de logements sociaux. Quant aux autres logements, il faut souhaiter qu’il accueillent des résidents principaux jeunes ou moins jeunes. Cela semble être la volonté de notre maire en tout cas c’est ce qu’elle dit dans Les Nouvelles en « incitant les résidents secondaires à devenir principaux » ! Mais est-elle entendue ? Qui sont les « nombrilistes se complaisant dans la vision idéale de leur pré carré » dont Madame le Maire parle dans son édito ? Faut-il également voir un signe à la lecture d’une page sur le rapprochement des communes ? Certains sont déjà en marche semble-t-il….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *