Kerhostin : la suite…

Est-il concevable qu’un bordereau soit présenté aux débats du Conseil alors qu’il ne respecte pas la loi ?
Après avoir été ridiculisé (voir article du 21 février), on apprend par la presse que le Conseil Municipal a été berné, lors de sa séance du 11 février 2016. (Non respect de la loi Barnier)

Malheureusement ce n’est pas la seule fois que les conseillers délibèrent sur des propositions fallacieuses.

La minorité, depuis 2 ans, dénonce inlassablement tous les manquements au respect de la loi ou des procédures…  Enfin tous ceux qu’elle réussit à percevoir, car le travail en commission étant insuffisant, il y a beaucoup de sujets mal préparés qui sont mis en délibération.

Pour le camping de Kerhostin, les services de l’état ont fait leur travail par un rappel à la loi.

Il faut maintenant vite prendre la bonne décision pour ne pas gâcher la saison et faire perdre 50 à 60 000€ au budget communal.

Sinon, après les 2 % de cette année, l’an prochain ce seront 4 % de hausse des impôts pour compenser cette perte.
Et là ce sera difficile de faire avaler que la responsabilité est ailleurs.

Quant à la vente de la parcelle sur ce terrain, va-t-elle être aussi suspendue ?

François DUBOIS

2 réflexions au sujet de « Kerhostin : la suite… »

  1. Vous avez écrit « Après avoir été ridiculisé… le Conseil Municipal a été berné, … ».
    Voilà que s’y ajoute un nouveau mensonge* : déclaration à la presse (Ouest France du 2 juin), le camping de Kerhostin est en zone urbaine !
    Il est pourtant bien noté NDb (zone naturelle) sur le POS.
    Comme ce fut le cas pour la note expliquant la Loi Littoral, ce document « dangereux pour les projets municipaux » va-t-il aussi disparaître du site officiel ?
    Quelle réaction naïve.
    Nous subodorons que le prochain PLU va subir quelque modifications opportunistes…
    On semble aussi oublier le recul (100m) prescrit par la Loi Littoral et la dérogation qui conditionne l’existence du camping de Kerhostin.
    Le collectif des campeurs en colère et son « équipe de campagne » locale restent pleinement mobilisés.
    Comme disent certains « nous ne lâchons rien ».
    * j’ai précédemment déjà signalé un mensonge à la presse sur la rentabilité du camping.
    Pour le Collectif des campeurs en colère.

  2. Cela fait un bon moment que je suis l’actualité de Saint Pierre Quiberon…et là trop c’est trop. Quel amateurisme de la part de cette majorité….
    Je suis un visiteur régulier de la presqu’île aux beaux jours et j’aime la quiétude de cette région et l’équilibre qui y règne. Il serait fortement dommageable que cela soit gâcher par l’incompétence des élus de cette majorité. Réagissez, sinon la commune aura vu passer une mandature pour rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *