Le patrimoine, objet de consensus

cromlechJe voudrais dire ma satisfaction de voir que la Municipalité a continué l’aménagement et la mise en valeur du Cromlech. Ce chantier d’insertion se déroule de façon très professionnelle. Les Services Techniques prennent toutes les précautions nécessaires afin de ne pas toucher les pierres de calage des Menhirs (rognage des arbres, sciage vertical des poteaux béton, utilisation de la grue). Des moyens techniques et humains importants ont été mis en place.

Avant même que les travaux soient terminés, ils attirent pas mal de curieux. La réaction des passants est très favorable.

Je voudrais rendre hommage à Madame Geneviève Marchand qui avait signé l’accord longuement négocié chez le Notaire de Carnac avec le propriétaire des lieux permettant ainsi l’opération et à Madame Laurence Le Duvehat qui mène à bien ce projet . Ce souci de mettre en valeur le patrimoine de notre Commune va renforcer la position de Saint Pierre dans le projet UNESCO.

Un bonheur n’arrivant jamais seul. Je suis allé me promener vers la tour de Contrôle au Mane Becker Noz. Tout est propre, la nature reprend ses droits, les coffres funéraires retrouvent leur place dans ce tumulus non encore totalement exploré. Le « hurleur de nuit » peut continuer à veiller sur le coffre funéraire.

mane

Là aussi, il faut rendre hommage aux Municipalités qui se sont succédé, Madame Geneviève Marchand pour avoir rompu le contrat du Paint-ball qui souillait le site et Madame Laurence Le Duvehat qui a remis le site en l’état. Alors, puisque nous apprécions ce qui est fait aujourd’hui, pourquoi ne pas reconnaître ce qui a été fait hier ?

Jean-Yves MORIZON

2 réflexions sur « Le patrimoine, objet de consensus »

  1. Je pensais connaître la presqu’île mais j’avoue ne pas savoir où se trouvent la « Tour de contrôle » et le Mane Beker Noz . Je soupçonne que ça doit être du côté de l’anceinne décharge mais ouvez- vous combler mes lacunes?

  2. Je partage ce message encourageant concernant la continuation du projet de valorisation du patrimoine mégalithique de notre commune, pouvant s’inscrire dans le dossier UNESCO… la patience certes aura été de mise, et souhaitons voir bientôt les professionnels spécialistes réaliser avec soin ce projet jusqu’au bout!
    C’est l’occasion aussi d’y associer la conviction avec laquelle Elisabeth Le BIHAN avait préparé le dossier. Quand l’intérêt général prime tout le monde est gagnant !
    Jacques Livory

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *