Le questionneur questionné

auto-interview
Manque de moyens ?

Artifice de communication novateur ?

Les hypothèses sont plurielles tant le procédé est peu commun.

Mais de quoi s’agit-il ?

Dans la dernière gazette municipale, page 10, le Conseiller (bénévole) délégué à la communication communique ! Dès le début, il est question d’arrivée aux affaires…

De nouvelles révélations ? Va-t-il se prêter aux jeux des questions ! C’est gonflé ! Cet exercice, en effet, n’est pas toujours simple et se révèle quelquefois bien hasardeux ; il peut même devenir un redoutable casse tête.

Las ! La déception est grande, l’aventure moins chevaleresque. Adieu le panache : l’interviewé est également l’interviewer : c’est assurément moins téméraire.

Michel PARRATTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *