Légitimité

Seul l’état d’urgence sanitaire (qui découle de la pandémie) donne encore une existence et une légitimité aux élus municipaux de mars 2014. Statut peu enviable qui devrait inciter à beaucoup de modestie.
Cependant cette légitimité permet d’expédier les affaires courantes et de donner une continuité aux services communaux. L’immobilisme ne doit pas être pas la règle mais le respect de la démocratie impose de laisser la future équipe municipale décider d’engager, ou pas, la collectivité dans des projets au long cours.Le travail ne manque pas avec la sortie du confinement. Les services communaux doivent s’adapter aux nouvelles règles imposées par l’état et les mettre en œuvre pour la réouverture et le bon fonctionnement des écoles, des plages, des campings, des ports …
La période difficile que nous vivons nous interpelle. La crise est sanitaire puis économique. On peut s’interroger sur ses origines, ses responsables. La vérité à ce sujet n’est pas établie, les causes sont multiples. Cependant le « toujours plus » qui s’impose sans cesse à nous a sa part de responsabilité. Toujours plus d’avions (pour transporter les virus), toujours plus de béton (pour désensabler nos plages), toujours plus d’antennes (pour faciliter les 2 premiers points), toujours plus…
Bien sûr le trait est grossier mais le confinement et sa suite nous donnent l’occasion de réfléchir et de ne pas indistinctement vouloir « toujours plus » au nom d’un progrès qui ne serait pas partagé.

François Dubois

4 réflexions sur « Légitimité »

  1. Je suis tout à fait consternée de ces escarmouches verbales… Ça ne met pas du tout à choisir la liste pour laquelle je voterai ce 28 juin pour le deuxième tour j’étais déjà présente le 15 mars. Je suis saint pierroise depuis août 2018 et à titre définitif, encore un activité et envisageant une reprise d’entreprise à Saint-Pierre. Vraiment tous ces échanges de piques me désolent. Pas constructif du tout !!!!

  2. La paille et la poutre.
    Comme vous l’écrivez en fin de votre billet, votre trait est grossier Monsieur Dubois et au moins à deux titres.
    Premier titre.
    N’avez-vous pas, vous aussi, bénéficié d’une « rallonge » de votre mandat de premier adjoint pour cause de calendrier électoral trop chargé dans notre pays ?
    Avez-vous mis en sommeil durant cette période les projets qui vous semblaient vitaux pour la commune ?
    Avez-vous, au nom de votre fausse vision de ce qu’est une démocratie élective, laissé « aux suivants » le soin d’engager la commune sur ces dossiers ?
    Second titre.
    Vous rendez-vous compte que votre insistance maladroite sur le projet d’antenne met votre tête de liste en porte à faux ?
    Avez-vous conscience qu’en dépit de votre dix-huitième place sur la liste de Madame Cottin (donc inéligible sans aucun doute possible), vous prenez avantage de la campagne électorale pour véhiculer vos propres idées, idées qui ne semblent engager que vous ?
    Allez…
    Vers la fin de l’après-midi, je vous invite à passer un pull-over en laine de lama issu du commerce équitable (aïe ça gratte), de mettre une ou deux briquettes de tourbe dans la cheminée (ça ne sent pas très bon) car les soirées sont encore fraîches et de convier quelque ménestrel de passage à venir vous chanter des vers de sa composition.
    Vous verrez qu’ensuite la modernité vous semblera moins calamiteuse.

    1. Monsieur Dappélo,
      Si le verbe est toujours aussi incisif, vous nous aviez habitués à plus de rigueur dans l’argumentaire. Mais l’essentiel n’est pas là.
      L a crise sanitaire et économique que nous subissons nous impose de ne pas continuer comme avant sauf à vouloir aller toujours plus vite dans le mur des pandémies ou autres désastres écologiques. L’antenne qui a fait l’actualité à St Pierre était l’occasion de se poser quelques questions dans l’intérêt de nos enfants.

  3. Bonjour à tous,
    Je tiens juste à préciser que cet article ainsi que le précédent, écrits par François Dubois, un de nos colistiers et également un des 4 élus de la minorité, n’engagent que lui en tant que personne et, à ce titre, lui en confèrent toute la liberté de parole mais aussi toute la responsabilité.
    Nous nous exprimerons en tant que liste lorsque la campagne des municipales pour le second tour aura commencé.
    Entre-temps l’équipe de la liste Demain Saint Pierre Quiberon Notre Projet C’est Vous ! est en contacts réguliers et réfléchit à une stratégie, des projets, des valeurs, des femmes et des hommes pour rallier les saint pierrois à une cause commune : un avenir dynamique et fédérateur.
    A bientôt
    Sylvie Cottin, élue et tête de liste de Demain Saint Pierre Quiberon Notre Projet C’est Vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *