Loin des yeux loin du cœur

L’absence de notre maire L. Le Duvehat hier soir lors de la cérémonie des vœux du maire de Quiberon B. Hilliet a-t-elle à ce point contrarié ce dernier qu’il en oublie l’existence de notre commune ?….
Quelques exemples :
• Associations : Loisirs et Culture n’est pas citée. Pourtant la moitié des adhérents vient de Quiberon et la participation de cette association à la marche au profit de Tribu Cancer et au festival Presqu’île Breizh ont bien montré l’absence de frontière pour mobiliser tous les bénévoles de la presqu’île…
• Culture : Le Prix des Embruns 2016 est oublié…alors que c’est un projet soutenu par les médiathèques des communes de Le Palais, Quiberon et Saint Pierre Quiberon….La Plume de la presqu’île n’apparaît pas non plus alors que ce concours de nouvelles a lieu en partenariat avec Saint Pierre Quiberon, Quiberon et Plouharnel… Le Festival Presqu’île Breizh est cité mais M. Hilliet le place à Quiberon….
• Géographie : une très belle photo de la presqu’ile avec comme légende Quiberon illustre la fin du discours.
Tout est dit…la fusion a commencé, sans fiançailles officielles…
Mais il n’est pas trop tard, il faut simplement choisir ses combats et celui de l’indépendance de Saint Pierre Quiberon est vain, une union libre étant toujours préférable à un mariage forcé…
Alors plutôt que de marteler que Saint Pierre se fera un jour absorber par Quiberon, plutôt que de refuser de voir les réalités économiques, plutôt que de croire naïvement que tous les commerces fermeront ici et ouvriront là-bas, ne vaudrait-il pas mieux réfléchir aujourd’hui à une fusion raisonnée, anticipée et choisie ? D’autres visiblement ont déjà prévu l’avenir…

Sylvie COTTIN

3 réflexions au sujet de « Loin des yeux loin du cœur »

  1. Comment peut on ne pas être présent ……Rien ne va plus…… Aurions nous perdu notre savoir vivre dans notre petite ville…. Je n ose y croire mais plus rien ne n étonne…..

    1. Elle était représentée et parfois des impondérables surgissent…..c’est juste que comme un fait exprès SPQ n’existait plus…

  2. Les sportifs, une fois n’est pas coutume sont largement en avance sur l’évolution administrative de la presqu’île.
    La plus belle illustration de cette union libre est donnée par les surfeurs. Qui est capable de dire sur quelle commune sont les différents spots de la presqu’île ?
    Le Spirit Surf Club ne sait plus si il est Saint Pierrois ou Quiberonnais.
    Le club de kite a réglé le problème dès sa naissance ; son nom ? le presqu’île kite club !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *