Ma vie d’élue

Petit retour sur ma vie d’élue confinée mais au service de l’intérêt général

François Dubois a récemment terminé un mail aux élus de Saint Pierre par ces mots : « utilisons nos énergies pour lutter contre la crise sanitaire et économique, sans arrière-pensée électoraliste plutôt que se disputer sur des procédures. » Quel objectif réaliste !
Pendant ce confinement, c’est pour ma part ce que j’ai fait considérant qu’avant tout j’étais une élue, et qu’à ce titre et parce que ma santé me le permettait, je me devais de participer à des missions d’intérêt général et me rendre disponible pour aider au fonctionnement de la mairie.


L’association Loisirs et Culture, via le Maire et l’Association Professionnelle Territoriale de Santé, a été sollicitée pour fabriquer des sur blouses pour les soignants de la presqu’île puis des masques pour les habitants de Saint Pierre ; en tant que vice-présidente, j’ai participé à l’organisation de cette action. Plus de 100 sur blouses et près de 300 masques ont été réalisés par des bénévoles de toute la presqu’île (et pas seulement les adhérents de Loisirs et Culture). Les sur blouses ont équipé les soignants et le surplus a servi au personnel lors de la réouverture des écoles à St Pierre ; les masques ont été donnés à la commune pour qu’ils réintègrent la distribution globale mais surtout pas en organisant une distribution parallèle.
Quant à ma présence en mairie pour aider dans cette situation de crise extrêmement grave, je l’ai considérée comme normale et responsable, et je m’y suis rendue régulièrement, en appliquant les mesures barrières bien entendu.
Etre élu(e) de l’opposition ou de la majorité n’avait pour moi plus aucun sens lorsqu’il s’est agi de faire face à cette pandémie dévastatrice, l’intérêt général primait.
Le travail de la mairie ne pouvait pas s’arrêter complètement, des commissions pouvaient se tenir, à distance raisonnable en mairie ou via Skype ou Zoom sur nos ordinateurs. Ce fut très peu le cas et je me suis retrouvée souvent seule avec Mme le Maire et l’adjoint à l’urbanisme…
Aujourd’hui, il est urgent de se concerter et d’agir pour que le déconfinement se passe le mieux possible.
Pouvons-nous nous passer de bonnes volontés au prétexte d’étiquetage politique ou de place au sein du Conseil Municipal ? Je ne le crois pas et je continuerai à m’impliquer sans arrière-pensée comme je l’ai toujours fait depuis 6 ans avec simplement aujourd’hui un éclairage différent que cette crise terrible implique : c’est ensemble que nous nous en sortirons, au-delà des querelles mesquines que nous pouvions jadis supporter mais ce n’est plus le cas aujourd’hui.
Je finirai par une phrase qu’à mon tour j’ai écrite le 30 avril aux 19 élus de notre commune : il est temps pour chacun de prendre ses responsabilités et que ceux qui ne veulent pas ramer dans le même sens quittent le navire…Il semblerait que certaines élues aient déjà fait ce choix.
Sylvie Cottin
Conseiller Municipal Saint Pierre Quiberon

3 réflexions sur « Ma vie d’élue »

  1. Bonjour Pierre,
    Aucune mesure n’a été prise pour le moment, la mairie a reçu les demandes de certains acteurs économiques et a tout a fait conscience de la précarité et des difficultés de certains d’entre eux. Une réunion avec eux est prévue le jeudi 4 juin.
    A bientôt,
    Sylvie Cottin, Conseiller Municipal

  2. Il y a quelques jours, j’ai fait quelques emplettes dans le centre bourg. Un des commerçants m’a affirmé que pour le moment la mairie (la maire ?) refusait aux cafés restaurants d’étendre leurs terrasses sur le domaine public ou tout du moins allait demander à ces derniers de payer pour cela.
    Pouvez-vous confirmer ?
    Si oui, alors que de telles mesures gratuites sont déjà en oeuvre à Carnac et à Quiberon, que comptez-vous faire ?
    Les commerces de notre commune sont tous de santé précaire. Ne pas les aider relève de la faute. Il est vrai que la majorité actuelle n’est plus à cela près (y compris les « sortantes » qui se découvrent une tardive conscience d’opposantes). Ceci étant posé, il serait urgent d’agir avant que les rideaux de tombent définitivement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *