Manque d’ouverture ?

Une caractéristique de la Municipalité actuelle est de ne pas s’ouvrir aux autres, d’avoir peur du débat public et finalement de laisser pourrir les situations. Prenons quelques exemples récents :conseil-ses-sages

  • La disparition du Conseil des Sages.
  • Le PLU
  • La rue Marthe Delpirou

Le Conseil des Sages était un exemple d’ouverture ; les Anciens, de tous bords politiques ou sans orientations particulières apportaient leurs opinions, prenaient parfois des initiatives et étaient sollicités pour avis par l’ancienne Mairie. Le Conseil des Sages a parfaitement fonctionné pendant des années et a été, entre autres, à l’initiative de la création du « Cocon de la baie ». Les anciens, on n’a plus besoin de vous et de votre sagesse, retournez radoter dans vos foyers !

Le PLU est encore un autre exemple ; la nouvelle équipe a rejeté l’ancien, fruit de quatre ans de travail et de concertation participative, avant de découvrir que c’était long, compliqué et coûteux de repartir à zéro. Que la donne avait changé, à savoir :

  • Le durcissement de la jurisprudence Loi Littoral qui s’impose à tous, Etat, élus et particuliers.
  • Un certain désengagement des services de l’Etat qui contrôlent toujours, mais qui n’instruiront plus les autorisations d’urbanisme.
  • L’arrivée de la loi ALUR qui entraîne la mise en place d’un PLU Intercommunal.
  • L’irruption d’AQTA sur la scène, une intercommunalité qui n’a encore pas les moyens humains d’assumer rapidement  ses nouvelles responsabilités en matière d’urbanisme.

 

Quant à l’ouverture annoncée sur ce dossier, on attend toujours. Où en est-on ? Qui sont les groupes de travail promis ? Pourquoi n’y a t-il toujours pas de Comité de Pilotage ? Quel est le nouveau calendrier pour avoir un PLU opérationnel ? A toutes ces interrogations, silence Radio ! Il n’y a rien à voir, on travaille (entre nous !).

Le pire c’est quand les Associations de quartier se mêlent de démocratie. Une Association de quartier du Rohu a osé consulter les habitants sur le devenir de leur rue principale, la rue Marthe Delpirou – Route des Menhirs en très mauvais état. 114 personnes ont répondu au questionnaire. Mais que chacun reste à sa place ! Silence Radio ! Ces démarches citoyennes ne nous concernent pas.

A force de se murer dans sa tour d’ivoire, la Municipalité risque de se fourvoyer. L’autisme municipal n’est pas la meilleure réponse aux attentes des Saint Pierrois.

Jean-Yves MORIZON

2 réflexions sur « Manque d’ouverture ? »

  1. Juste pour signaler que je n’écris plus sur aucun blog et que le jeremy qui a signé ici n’est pas celui qui signait sur le blog de JBH.
    Je n’écris plus car j’en ai assez de voir que les gens sont aveuglés par des convictions gauche-droite rétrogrades . Ils devraient voir qu’on peut ne pas être du même bord que quelqu’un et le défendre s’il est attaqué de façon ignoble ou que son idée est bonne. L’important c’est le bien de la communauté, pas celui d’un parti
    Il serait temps que les français se serrent les coudes et arrêtent de taper systèmatiquement sur les élus locaux qui sont en général de bonne foi même quand ils se trompent . La crise est là, il faut faire avec et la gèrer, le monde a changé et les 30 glorieuses ne reviendront pas .

  2. comme l’a dit un adjoint de la majorité : « le conseil des sages ça ne servait à rien ,il n’y avait que des vieux ! » ça démontre le niveau de la nouvelle équipe .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *