Mise au point

FRANCOIS-DUBOISCité nominativement par 3 fois dans l’article  OF du 19 mars 2016, je remercie Mme le Maire de confirmer ainsi que la minorité municipale est active dans son rôle de contrôle de la gestion municipale par l’équipe majoritaire. Je souhaite cependant apporter quelques compléments à son propos.

A mon sens les styles de personnalités différentes ne font pas l’essentiel d’une gestion municipale. Personnellement, je préfère le concret au « bling-bling »,c’est moins médiatique mais plus authentique et efficace. Oui, mes contestations portent souvent sur la forme parce que je pense que le Conseil Municipal doit être respecté et qu’avoir la majorité n’est pas l’équivalent d’un chèque en blanc. Être dans l’action n’implique pas de bafouer les procédures et donc la démocratie qui les a mises en place. Quant au fond,  les réalisations de la nouvelle équipe municipale (2 ans plus tard) restent, pour la plupart, la concrétisation des actions préparées par l’équipe précédente : enfouissement des réseaux, création d’une salle de classe, création  de logements, aménagement du Cromlech… je n’ai pas à m’y opposer

Je revendique avec fierté le travail que j’ai mené au sein des équipes municipales des 2 derniers mandats, privilégiant l’intérêt général par rapport aux intérêts particuliers, refusant la démagogie et les promesses irréalistes. Contrairement à ce qui était promis, Mme le Maire annonce que les impôts vont augmenter,  que la structure pour personnes âgées ne sera pas créée. Quant au PLU nouveau il se rapproche de plus en plus de la version précédente,  ce qui n’est pas surprenant puisque les contraintes de la loi s’imposent à tous.

Enfin, Mme le Maire affirme que la base de calcul pour le financement des écoles serait fausse, je prends acte de cette déclaration qui pour être complète aurait du ajouter que c’est donc sur cette base fausse que Mme le Maire a fait voter cette délibération au dernier conseil municipal.

La marge de progrès de la gestion municipale est grande, j’invite la majorité à s’en servir.

François DUBOIS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *