Pour guider, il faut savoir lire une carte

« Une équipe élue par le peuple, pour une certaine durée déterminée, doit pouvoir travailler » écrit Mme le Maire dans son dernier édito, fustigeant de nouveau la minorité qui n’apporterait aucune proposition constructive…

Mme le Maire a la mémoire courte ! Ce sont quand même 13 élus sur 19 qui n’ont pas été d’accord avec sa volonté d’augmenter la taxe d’habitation donc si elle ne peut pas travailler ce n’est pas à cause de la minorité mais plutôt parce que ses décisions ne font plus l’unanimité dans sa propre majorité !

Quant aux propositions, nous – les 4 élus de la minorité – en faisons régulièrement dans les commissions auxquelles nous assistons et certaines sont d’ailleurs parfois retenues par l’ensemble de la commission ! Nous travaillons en commission, nous lisons et étudions les documents, nous participons à la vie locale mais en effet, nous ne sommes pas d’accord avec un certain nombre de décisions et nous le faisons savoir, c’est notre droit le plus strict en démocratie.

Sauf que Mme le Maire interprète de manière plutôt surprenante le sens du mot démocratie, faisant un parallèle bien risqué et totalement hors de propos avec le Nouveau Testament…. A tel point que les sarments de vigne deviennent des « serrements » confirmant qu’il ne suffit pas d’écouter le Père Marius pour correctement transmettre ses paroles…

Monsieur le Conseiller Municipal, délégué à la culture et à la communication, plutôt que de s’auto questionner et de s’auto répondre en page 5, aurait peut-être dû relire les écrits de Madame et le Nouveau Testament (Chapitre 15  de l’évangile selon Saint Jean…).

Je préfère conclure avec la définition de la démocratie tirée du Larousse :

« Système politique, forme de gouvernement dans lequel la souveraineté émane du peuple.

État ayant ce type de gouvernement.

Système de rapports établis à l’intérieur d’une institution, d’un groupe, etc., où il est tenu compte, aux divers niveaux hiérarchiques, des avis de ceux qui ont à exécuter les tâches commandées ».

Sylvie COTTIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *