Protection des mégalithes, on y est… presque

cromechLes négociations pour la mise en valeur du Cromlech entre la Mairie et le propriétaire ont débuté fin 2009 et ont abouti en Mars 2014. Les travaux ont pris deux ans (arrachage des arbres et  plantation de ganivelles).

Malheureusement, le descriptif des travaux n’a pas été respecté. Il était prévu la création d’un petit talus arboré qui masquait les ganivelles et mettait en valeur le Cromlech. La Mairie, à l’économie, s’est contentée  de planter les ganivelles.

Il faudrait maintenant que Madame Duperret, adjointe en charge de la protection du patrimoine,  se préoccupe  de la signalétique : Cromlech de Kerbourgnec ne veut rien dire pour un touriste étranger ou un visiteur autre que Breton. Que signifiait ce Cromlech,  par rapport au champ de Menhirs voisin et aux Menhirs immergés situés à Ker Mahé ? Le mieux placé pour répondre à ces questions est encore la Direction Départementale des Affaires Archéologiques. Saint Pierre se doit d’être à la hauteur du Projet UNESCO.

Tout à côté se situent les alignements. Là aussi c’est affligeant, un panneau expliquant qu’il s’agit de 23 Menhirs ! Comme si les gens ne savaient pas compter …… Aucune explication historique. Pour qui prenons-nous  les touristes ou les habitants ?

panneau-cromlech

Enfin , il faut signaler que si l’on a installé un petit banc pour que les personnes âgées ou les touristes puissent profiter  de ce lieu magique, la Mairie n’a pas prévu de poubelle : résultat,  des déchets en permanence souillent le site .

Nous allons demander à l’APSSE (Association pour la Protection et la Sauvegarde des Sites et de L’environnement)  de faire des démarches auprès des Autorités compétentes (DRAC, Service Départemental de l’Archéologie, Association UNESCO de Carnac),  afin de sensibiliser les responsables de ces sites historiques et de faire terminer le travail par une signalétique pédagogique digne de ces monuments. Pas de panneaux lumineux, Monsieur le chargé de la communication et de l’éclairage LED…

Jean Yves MORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *