Qui est primaire ?

Dimanche dernier, nous allons voter ma femme et moi-même à Plouharnel. Aux manettes du bureau de vote : Le Maire de Saint Pierre, Madame le Duvehat.

Elle m’aperçoit, s’agite, puis déclare : On aura tout vu aujourd’hui !

A 13 heures, mon frère va voter, l’Adjoint à la Communication la remplace.

Il déclare c’est le frère du frère !

Que pensez de ces attitudes ?
A t’on le droit de faire des remarques ?

Nous sommes en démocratie et rien ne nous empêchera de voter et surtout pas l’intolérance.

Jean-Yves MORIZON.

2 réflexions au sujet de « Qui est primaire ? »

  1. Bien évidement tout le monde a le droit de faire des remarques dans la mesure où elles ne sont ni calomnieuses, ni déplacées et ne sont pas assimilables à de la médisance ou des insultes.

    La limite à ces « commentaires » se situe dans le devoir de réserve que se doit de s’imposer un élu. Ces deux élus sont-ils passés outre ? Là est la question.

    Vous pensez que oui. Hors contexte (ton, gestuelle, …), votre point de vue semble toutefois difficile à apprécier après la lecture de votre billet.

    Pour la phrase que vous prêtez à notre Maire, il ne vous a pas échappé que cette primaire était ouverte aux personnes partageant « les valeurs de la droite » (exprimées fort banalement du reste pour ne choquer personne). Son étonnement laisse penser que notre édile ne vous considère pas comme un sympathisant de la droite parlementaire. Dans ce cas, de deux choses l’une :
    – notre Maire a tort donc sa remarque est fort mal venue et vous auriez du répliquer,
    – notre Maire a raison même si sa « sortie » est maladroite et pour une fois, je me range à son point de vue car dans ce cas, vous auriez du avoir l’honnêteté intellectuelle de ne pas venir voter.

    Quant à la remarque du Conseiller Municipal elle n’est qu’une saillie sans queue ni tête. Pas plus, pas moins.

    1. Il me semble que la scène se passe dans un bureau de vote et que dans ce lieu particulier, le devoir de réserve , de neutralité, de retenue aurait du s’appliquer.
      Mais ça…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *