Quid du vélo ?

Où sont passés les 15000€ promis par Madame le Maire en campagne ? Cette somme (insuffisante…) annoncée correspond à quelques euros près à la moyenne de l’investissement des communes françaises pour ce type de transport doux ; 5,90€*2216=13074,40€

Est-il possible aujourd’hui pour notre commune, qui plus est touristique et en bord de littoral, de faire moins ?

La situation actuelle est dramatique et elle interroge

  • Quelques râteliers en centre ville
  • Un peu de marquage à Portivy pour une voie venant de nulle  part et allant au même endroit
  • Un aménagement prévu, puis abandonné dans le double rond-point au centre culturel.
  • Un droite-gauche pour rejoindre la plage depuis la place du marché

Attention, il convient de distinguer ici ce qui est de la responsabilité du conseil départemental de celle des communes qui n’est pas gommée pour ce type d’aménagement. Pour autant, dans notre mille-feuille administratif, ce n’est pas toujours simple.
Quelle opportunité de se démarquer et justement de marquer son empreinte sur le paysage saint pierrois ! Il y a encore tout à construire en ce domaine sur la presqu’île, même si Quiberon a déjà pu faire quelques efforts.

Rien n’est figé dans le marbre pourtant :

  • Pourquoi ne pas dépenser ses fameux 15000€ tous les ans ?
  • Pourquoi ne pas nommer une madame ou monsieur vélo qui pourrait impulser, dynamiser, agir ?
  • Pourquoi ne pas peser de tout le poids de la municipalité pour qu’enfin l’isthme soit franchi ?

Michel PARRATTE

2 réflexions sur « Quid du vélo ? »

    1. Dans le projet initial, porté particulièrement par le grand site dunaire, il y a une cohérence intercommunale de Gavres à Quiberon.
      Une des mesures phares, par exemple, c’est la traversée en été, de la rivière d’Etel par bac.
      Il restera à chacun d’entre nous de peser pour que cette cohérence soit respectée.
      La responsabilité est partagée. Chaque citoyen est financeur à son petit niveau et chacun peut avoir à cœur de vérifier que ce projet aboutisse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *