Voile scolaire en danger

Voile_scolaire_SPQDans le cadre des vœux de l’Association Sportive Nautique (ASNQ), le maire de Quiberon abordait la nécessité d’instituer des échanges avec Saint Pierre Quiberon, par le biais notamment de l’Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques ; pour la voile, ajoutait-il, il s’agit d’agir à l’échelle de la presqu’île. Il y a tout lieu de s’en réjouir.

Nous sommes dans une période de mutation poursuivait-il. Pour notre commune, accompagner cette mutation, c’est, entre autres, ouvrir encore plus les activités liées au littoral pour le plus grand nombre, résidents à l’année compris.

Aussi, il y a lieu de s’interroger sur la volonté de la mairie de suspendre le financement de la voile scolaire, un des maillons essentiels pour construire chez nos plus petits une culture nautique dès le plus jeune âge. Cette volonté est-elle fondée ? La décision a-t-elle déjà été prise ?

L’identité littorale, notamment nautique, est un support essentiel de l’activité touristique. La volonté de l’ancrer d’avantage ne mérite-t-elle pas un investissement financier minime au service de la voile ?

Michel PARRATTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *