Tout va bien !

Un(e) cycliste probablement excédé(e) s’est lâché(e) sur la départementale 768. En vert oblige il(elle) a marqué son mécontentement, mais surtout son impatience quant au passage de l’isthme à vélo.

(Attention, humour)

Qu’il(elle) se rassure, le dossier avance et preuve en est, le sujet est traité dans Les Nouvelles, article non signé il est vrai, mais peut-être est-ce assez habilement stratégique.

(Attention, drame)

Il y est question en page 5, de présenter l’état d’avancement, non des travaux, mais de la réflexion ; il y est question en page 5, de communiquer sur un calendrier non de réalisation, mais de rencontres !

En revanche et ce n’est toujours pas un gag, il est écrit plus loin dans le même article : Nous ne lâchons pas ce dossier sensible aux yeux de tous.

Personnellement, je ne suis pas convaincu par nos élus. Saint Pierre Quiberon n’a pas encore pris la mesure de la façon de repenser les transports doux et c’est bien dommage. Pas un centime de dépensé à mi-mandat : c’est un bien triste record.

La faute à qui :

  • · Les services du département ?
  • · Les services de l’Etat ?
  • · La DREAL et les autres ?
  • · AQTA ?
  • · ?

Encore et toujours et il faut le marteler, comme pour le chemin du littoral, les premiers concernés sont les plus concernés ; même si certaines facettes leur échappent, les communes, dans les 2 cas, n’ont plus le droit de botter en touche !

Trainer un tel projet depuis 2008, c’est se moquer du contribuable.

Tout ne va pas si bien !

La réunion en date du 30 mai 2017 a malheureusement été annulée… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *