Une belle histoire

Demainsaintpierrequiberon

Le 28 juin, Les Saint Pierrois ont choisi.

Il y a six ans, les mêmes avaient décliné les propositions de la liste conduite par François Dubois.

En 2014 et dès la défaite, l’association Demainsaintpierrequiberon que je préside actuellement, avait résolument choisi de prolonger la dynamique impulsée dans cette campagne, pour faire entendre les voix de la désormais opposition, en soutenant quatre élus, Élisabeth, Nadine, Jacques et François puis Sylvie, François, Georges et Bernard.

DSPQ avait timidement choisi la formule d’un blog, du même nom, pour lire et dire les informations, telles qu’elle les voyait… Il en était ainsi des comptes-rendus des conseils municipaux, les articles qui furent les plus lus. 

La vie n’est pas toujours un fleuve tranquille, les associations n’y échappent pas.

Les avis divergents en leur sein ont entraîné des départs, des échanges un peu tendus, des décisions difficiles, mais DSPQ a toujours su garder le cap.

Dès 2019, un nouveau pas est franchi : choix est fait au sein de l’association de bâtir un Projet pour que Saint Pierre Quiberon, la belle endormie, puisse continuer à grandir en toute harmonie. Ce projet, nous l’avons souhaité avec Tous, persuadés que l’avenir de la commune doit nécessairement passer par l’implication du plus grand nombre de ses habitants. 

Des temps d’échanges ont alors été ouverts pour recueillir les idées de toutes celles et ceux qui ont voulu échanger, toute obédience confondue ; Ensuite, nous les avons synthétisées et distribuées en thèmes de réflexion, limités pour que notre discours soit clair ; Des groupes de travail se sont constitués autour de ces thèmes ; Enfin, nous avons choisi notre tête de liste pour mener à bien Notre Projet ; Sylvie a été alors unanimement désignée. 

La vie n’est pas toujours un fleuve tranquille, les équipes préparant les élections municipales n’y échappent pas. 

Quatre listes… du jamais vu à Saint-Pierre. Probablement un signe de divergences, de malentendus, de difficultés relationnelles, de malentendus…

Il fallait un dernier ; nous le fûmes. Une fusion eut été souhaitable avec une liste au programme proche ; cette fusion ne se fit pas ; Là encore, la vie n’est…

Une page se tourne et personnellement, j’ai bien entendu le message de tous les électeurs, même si ma déception a été grande. 

Lors de la prochaine réunion du Conseil d’Administration de l’association au mois de septembre, je quitterai la fonction de président. Je n’en serai plus membre. Il appartiendra à ce Conseil de bâtir la suite. 

Cette défaite est finalement une belle opportunité pour développer avec d’autres de nouveaux projets, moins larges, certes, mais finalement au moins tout aussi intéressants. 

En cette période de post-confinement, les piétons, les transports partagés et les cyclistes ont montré qu’ils avaient leur place, en ville ou ailleurs, avec et/ou à côté des automobilistes. Les municipalités précédentes n’ont étonnement pas fait le choix d’accorder, ne serait-ce qu’une petite place, à celles et ceux qui se déplacent aussi sans leur voiture. Je resterai en veille pour m’associer à toute initiative qui puisse sortir Saint Pierre Quiberon de son sous-développement en ce domaine. 

En cette période de post-confinement, une chance nous est aussi donnée d’aborder de façon nouvelle notre rapport aux biens matériels. Jeter va devenir incongru ! Là encore, comme le petit colibri de Pierre Rabhi, je ferai ma part. 

De belles rencontres, une bien belle histoire, par moment…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *